Partagez | 
 

 intrigue #1 + construction du bateau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Planning surchargé
LIENS:

MessageSujet: intrigue #1 + construction du bateau   Mar 2 Sep - 14:10

Construction du bateau


Pour faire brûler un bateau, la première chose à faire, est quand même de le faire. La construction du bateau du festival se construit donc ici. Pas besoin d'avoir de connaissance en ingénierie naval, le but est qu'il flotte assez longtemps pour qu'on puisse y mettre le feu, pas qu'il puisse voyager jusqu'à Tombouctou.

Un ingénieur naval supervise tout de même la construction et attribut à chacun sa tache. Le travail se déroule plutôt dans la bonne humeur parmi les bénévoles.



Il n'y a pas vraiment d'ordres établis pour rp. Chacun le fait quand il veut, quand il peut. A noter que l'intervention d'un PNJ n'est pas à exclure. Ne cherchez pas non plus à faire de gros pavés. Pour ce sujet, privilégiez des rp courts qui permettront l'avancée de l'intrigue. Et surtout, amusez-vous.
Participants inscrits :

+ Nolan Kennedy
+ Macha C. McQuillan
+ Neill Kennedy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Libre comme le vent
LIENS:

MessageSujet: Re: intrigue #1 + construction du bateau   Jeu 11 Sep - 15:06

Première Intrigue

 
Construction du bateau


 
Et trois planches de cloué ! Aujourd'hui c'était la construction du bateau pour le Isac Day. Qu'est-ce le Isac Day ? Et bien, c'est la fête un peu bizarre de Eile Domhan. Elle consiste à aider la ville et aussi à nous rassembler. Grace au stand de volontaire, la ville recueille des dons pour aider les pompiers, les gardes forestiers, les écoles, la bibliothèque, etc... Ça, c'est pour la partie aide. Pour la partie rassemblement et qu'il faut que l'on construise un bateau pour ensuite le faire bruler. Quel drôle d'idée ! Ça, c'est pour la partie aide.
Je me serais bien inscrit dans le stand dédié aux premiers soins, mais n'ayant aucune connaissance dedans et aucune personne que je connais y participant, j'ai préféré me retourner vers la construction du bateau. Beaucoup de gens y participe que ce soit pour vingt minutes ou moins, c'est déjà énorme pour la ville. De plus, nous avons l'aide d'un ingénieur naval qui passe derrière chacun d'entre nous pour nous aider ce qui facilité la tache.
Du coup, ce matin-là, je m'étais levé tôt pour finir ma tournée rapidement. Je m'étais habillée d'un vieux short usé qui laissé apparaître mon tatouage, d'un t-shirt marin à rayure bleu et d'une veste en jean en cas que la matinée soit fraîche. Monté sur montée, je m'étais retrouvé à pédaler à vive allure, impatiente de pourvoir participer à cet événement. La tournée, c'était passé sans encombre, le trie aussi d'ailleurs. Pour une fois ma maladresse ne s'était pas montrée ou peut être une fois... Ça arrive à tout le monde d'éclater la tasse de sont collège sur le sol, non ? À midi je sortis du travail pour m'atteler à la tâche que j'avais choisie; la construction du bateau.

C'est comme ça que je me suis retrouvé un marteau à la main, à clouer des planches les unes derrière les autres. Enfin, je n'en ai monté que trois jusqu'à présent. L'ingénieur qui passé derrière moi, me mit la main sur l'épaule pour me féliciter.
« C'est bien ! Maintenant, tu fais la même chose pour le reste. »
Puis il repartit comme il était venu. Passant de personne en personne refiler ses encouragements. Enfin encouragement... À croire qu'il m'a pris pour une attardée. Je sais que je suis une femme, mais quand même ! Il me semble qu'il ne faut pas un bac plus cinq pour savoir enfoncer un clou dans une planche !
Contrarié, je me retourner pour pouvoir prendre une autre planche qui se trouver non loin de moi. Sauf qu'en la prenant ma maladresse légendaire resurgie. Une écharde, c'était logé dans mon doigt.
« Aie ! »
De douleur, je fis tomber le bois qui produisit un bruit sourd. D'un mouvement rapide, j'enlevais l'énorme écharde indésirable et mis mon index à la bouche. L'ingénieur accourra vers moi pour savoir si c'était grave. D'un geste de main, je le stoppai.
« Ça va ! Je suis peut-être une fille, mais je ne suis pas en sucre. »
Vexé de mettre fait remarquer, je me remis au boulot en bougonnant.


  Codage par Bambi

 

_________________
[U.C]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Planning surchargé
LIENS:

MessageSujet: Re: intrigue #1 + construction du bateau   Jeu 11 Sep - 18:45

Siffler en travaillant
Macha, Neill & Nolan


Travailler le bois. Poncer, scier, clouer,… Nolan adorait ça. Chaque année, il s’inscrivait pour participer à la construction du bateau qu’on brûlerait plus tard dans la journée. Il se donnait à fond dans chaque partie, chaque acte.

La première fois, il avait eu bien du mal à comprendre en quoi il serait utile à la construction d’un réel navire. Il n’avait jamais travaillé le bois dans le but de créer une chose aussi importante qu’un bateau. Heureusement, il avait rencontré le vieux McGregor, un homme assez âgé pour avoir vécu à l’époque de Moïse. D’ailleurs, en le voyant, Nolan avait été surpris qu’il tienne encore debout. Armé d’une canne, le vieil homme était venu vers lui et s’était énervé face à son manque d’allure. Il l’avait tout simplement traité de poulpe sans talent. Allez savoir pourquoi… Le vieil homme l’avait alors formé, lui expliquant chaque étape à suivre en lui hurlant les ordres tel un militaire chevronné. Amusé, Nolan s’était laissé faire, de toute façon il avait envie d’apprendre. Et petit à petit cet homme s’était montré comme une figure paternelle à ses yeux. Lui qui en avait cruellement manqué, le voilà qui en avait trouvé une digne des pires ours. McGregor grognait, jurait et n’hésitait pas à lui mettre une raclée à coup de canne si le jeune homme ne faisait pas ce qu’il devait.

Et à en croire ce qu’il voyait aujourd’hui, il était de même pour sa jeune collègue. Enfin presque car de là où il se trouvait, il lui semblait qu’elle n’était pas particulièrement heureuse de « l’aide » reçue. Et puis son mentor était loin d’être aussi coriace que celui que Nolan avait eu. Plutôt aimable, il avait séparé les participants de manière à laisser les débutants à portée de vue et les plus habitués gérer les manœuvres plus délicates. C’est pourquoi à cet instant précis, Nolan travaillaient sur une poutre suspendue. A peine vêtu d’un jeans à trous qui lui tombait sur les hanches, son torse luisait au soleil et son tatouage qui lui barrait le bas du ventre et disparaissait sous sa ceinture semblait encore l’habiller un peu.  Quant à ses outils, ils pendaient à la ceinture qu’il avait passée en travers de son torse. On peut dire que sous le soleil de début d’après midi, Nolan se sentait réellement à l’aise malgré la chaleur.

Heureusement, il avait pris une bouteille d’eau pour ce qui était de ce petit inconvénient. Et s’asseyant sur la poutre, il observa ce qui se tramait en contre bas. Il repéra bien vite Macha. Armée d’un marteau, elle clouait les planches avec force et bonne humeur. C’était amusant à voir, même si le jeune homme prédisait un accident prochain si on la laissait faire…
Contre toutes attentes, le danger ne vint pas de là. Et ce fut en prenant des planches qu’il la vit se blesser. Décidément, il n’y avait qu’elle pour se blesser comme ça. Nolan, qui avait vu la scène, ricana et sorti de sa poche un paquet de pansements Donald Duck et l’envoya à la jeune femme en criant : « Réflexe ! ». A tous les coups, elle ne les attraperait pas au vol, ou alors, la boite lui rebondirait sur la tête avant même qu’elle comprenne ce qui lui était arrivé. En attendant, il descendit de son perchoir pour la rejoindre, après tout, c’était en voyant son prénom dans la liste qu’il avait pensé à prendre ces pansements ridicules…
Code by Silver Lungs

_________________

Heads or tails? ★
I see hell in your eyes
Taken in by surprise
Touching you makes me feel alive
Touching you makes me die inside
(c) dusty scarecrow.


>> Recherche colocataire de toute urgence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Libre comme le vent
LIENS:

MessageSujet: Re: intrigue #1 + construction du bateau   Ven 12 Sep - 1:00

Première Intrigue

 
Construction du bateau


 

À peine remis au travail que j'entendis un cri familier venant du haut du chantier.
« Réflexe ! »
Réflexe de quoi ? J'eus à peine le temps de lever la tête qu'un projectile m'atterrie sur le bout de nez et fini sa course à quelques mètres de mes pieds...
« Aie ! Et encore Aie ! »
La tête entre les mains, je me frotter l'aile du nez. La douleur était aigue et s'atténuer au fur des frottements. Mais malheureusement ne disparaissait pas. Relevant la tête pour chercher mon agresseur, j'aperçus Nolan qui descendait en ricanant de sont perchoir.
« Ça m'aurait étonné que ce ne soit pas toi ! »
Qui cela pouvait-il être d'autre ? S'il y avait bien une seule personne pour se moquer de ma maladresse, c'était bien lui. Je ne pus m'empêcher de le détailler. Perché sur sa poutre mon chère collègue pouvait passez pour un charpentier, mais vu sa carrure, on voyait que ce n'était pas sont activité principale. Il était musclé comme le faisait montrer sont torse nue luisant de sueur dû à la chaleur et au travail fourni, mais pas assez pour mettre les femmes de body buildeur à genou. Je ne m'attendais surement pas à le voir dans cette tenue jeans troué et rien d'autre que sont tatouage pour habiller le reste de sont corps. Quelle chance aura la femme qui lui réapprendra à aimer, d'avoir pareil homme à ses côtés. Malgré le fait qu'il était bien fait, il n'était pas du tout mon genre. Un peu trop volage, non-chaland et par-dessus tout trop vieux. Je m'abaissai pour prendre le bout de carton qui se trouvait être une boite de pansement Daffy Duck.
« Je vois que tu as pensé à moi, lui dis-je un grand sourie sur les lèvres en lui montrant l'emballage. C'est trop d'honneur ! »
Tirant sur la lanière d'ouverture du paquet, j'en sortis un pansement pour le coller à mon doigt. Je retirais en premier les ailettes qui recouvrèrent la compresse et le colla sur la plaie de l'écharde qui saignée encore.
« Par contre, tu aurais pu trouver de meilleurs motifs quand même ! Un peu plus... Féminin. Ce n'est pas que Daffy Duck me dérange, mais Daisy aurait était plus classe.»
Je lui mis mon bout de doigt sous le nez quand il me rejoint pour lui montrer le motif enfantin.
« Tu as vu j'ai pas l'air fine comme ça... Et j'espère que je ne saigne pas là. »
Mon nez toujours endolori pas le projectile devait être rouge tomate et un peu gonfler. Bon, ce n'était pas non plus toute la zone, mais sans miroir, je ne pouvais voir l'étendue des dégâts.


  Codage par Bambi

 

_________________
[U.C]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Planning surchargé
LIENS:

MessageSujet: Re: intrigue #1 + construction du bateau   Sam 13 Sep - 20:47

Siffler en travaillant
Macha, Neill & Nolan


Éclatant de rire en voyant la petite boite rebondir sur le nez de Macha, Nolan du se retenir à une poutre pour ne pas tomber. De toutes les réactions qu’elle aurait pu choisir, celle-ci était la plus logique et pourtant la moins utile.  Décidément, sa jeune collègue était loin d’être douée pour ce genre de situation qui réclamait des réflexes rapides et précis. Il ignorait si enfant elle avait suivi des cours de psychomotricité ou un quelconque sport utile dans ce genre de situation, mais ça n’aurait pas pu lui faire de  mal… Et dire qu’elle faisait le même métier que lui… Se passant une main le long de sa barbe, il essaya de l’imaginer lancer le journal et tout exploser sur son passage… Oui, la maladresse devait être un fléau dans son cas.

D’un bon agile, il finit par descendre sans pour autant s’arrêter de rire. Et quand elle l’informa qu’elle se doutait qu’il était l’auteur de sa deuxième blessure de guerre, il ne pu s’empêcher de lui pincer doucement le bout du nez. « Te plains pas, je suis ta bonne fée ! » Pouffant de rire, il la relâcha et fit un pas en arrière pour la détailler. Elle n’avait visiblement pas besoin d’une fée marraine pour choisir une tenue qui lui aille à ravir. Bien évidemment, il s’agissait d’une simple tenue décontractée pour participer à la construction. Mais Nolan trouvait que les femmes capables de sentir bien dans ce genre de tenue avaient déjà un charme bien à elles. Il n’était pas pour autant attiré par la jeune fille mais il devait bien admettre qu’elle était jolie dans son short usé.

En regardant la boite de pansements il sourit et hocha simplement de la tête. Il avait des souvenirs des petites catastrophes qu’elle avait déclenchées au travail. Pas la peine d’autres exemples pour qu’il se souvienne de prendre de quoi sauver les participants à ce stand.

« Il y avait Daisy, mais je trouvais que Donald correspondait mieux à ta personnalité… Dingo aurait été bien aussi… » Ça aurait été même mieux mais pour le coup, il préférait le canard bruyant en tenue de marin. C’était bien plus amusant que les autres personnages trop sages. Faisant une petite moue d’homme en pleine réflexion, il prit l’un des pansements, décolla les petits papiers qui couvraient les parties collantes avant de le coller sur son nez, là où se trouvait une petite entaille légère. « Voilà, comme ça c’est encore mieux ! »

Éclatant de rire, il observa son œuvre avant de lui ébouriffer les cheveux. Il adorait la taquiner mais appréciait aussi sa présence. Cette jeune fille était vivre d’esprit et lui permettait de voir le monde différemment. D’ailleurs puisqu’elle était là, il allait travailler un petit peu près d’elle, il pourrait ainsi lui éviter de se crever un œil tout en discutant un peu. Il ne savait pas grand-chose d’elle mais avait envie de mieux la connaître. « Alors tu sais déjà ce que tu compte mettre dans le bateau ? » Brûler un objet pour tourner une page dans sa vie. Voilà à quoi servait la fête. Tout le monde semblait penser qu’il suffisait de ça pour oublier… Peut-être que Nolan ferait bien d’utiliser quelque chose de plus fort que les années précédentes…

Code by Silver Lungs

_________________

Heads or tails? ★
I see hell in your eyes
Taken in by surprise
Touching you makes me feel alive
Touching you makes me die inside
(c) dusty scarecrow.


>> Recherche colocataire de toute urgence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Libre comme le vent
LIENS:

MessageSujet: Re: intrigue #1 + construction du bateau   Sam 20 Sep - 0:49

Première Intrigue

 
Construction du bateau


 
« Te plains pas, je suis ta bonne fée ! Dit-il tout en me pincent le nez, auquel je répondis par une grimace.
- Il y avait Daisy, mais je trouvais que Donald correspondait mieux à ta personnalité… Dingo aurait été bien aussi… »
Donald ? Ma personnalité ? C’est vrai qu’il lui arrivait toujours quelque chose à ce personnage-là. D’ailleurs, il était bien marrant de le voir ronchonner après les catastrophes qui subissaient. Mais c’était souvent en récompense d’une méchanceté ou bêtise de sa part. Ce qui n’est pas mon cas bien sûr ! Ou je ne m’en rends pas compte... Après tout certaines erreurs sont visibles pour d’autre et non pour nous-même. Qui me dit que Kristy ne donnait plus de nouvelles à cause de moi ? Avais-je fait une bêtise qui l’aurait vexé ? Ou autre ânerie qui ne lui aurait pas plus ? Je pense que je ne le saurais jamais... Après tout pour savoir, il faut revoir la personne et ce n’est pas en me torturant l’esprit que je la ferais revenir.
Pris dans mes songes, je ne fis pas attention à Nolan avait fini d’examiné mon nez. Il avait pris l’un des pansements de la boite pour le déposer sur mon nez. Il devait y avoir une ecchymose ou pas. Peut-être l’avait-il mit juste pour me donner l’air sotte, mais ce n’était pas vraiment grave. Au moins, je sortais du lot. Et le ridicule ne tue pas.
- Voilà, comme ça, c’est encore mieux ! »
Il me recula pour examiner une nouvelle fois mon visage et le bout de papier me barrant le nez à l’effigie du canard. Sont œuvre dut lui plaire, car il m’ébouriffa les cheveux en éclata de rire ce qui me fit tout de suite rire à sa suite.
- Merci collègue !
Je pris le marteau que j’avais laissé à terre au moment de l’accident et le tendit à mon collègue.
« Alors tu sais déjà ce que tu comptes mettre dans le bateau ? »
La question qui tourne en boucle depuis quelques semaines dans la ville. Malheureusement, je n’avais aucune réponse satisfaisante. Pendant des jours et des jours, j’ai essayé de savoir quoi mettre dans ce bateau sans réussir à me mettre d’accord. Les autres années, je savais quoi bruler. Une photo qui me rappeler de mauvais souvenirs, une tenue qui m’avait valu une chute mémorable au lycée, une lettre d’amour que je n’ai jamais remis au destinataire, etc... Mais cette année rien. Il n’y avait vraiment rien qui m’avait fait tilt de jeter.
- Je crois bien que cette année, je ne brulerais rien. Je me suis trop concentré sur le boulot pour avoir vécu quelque chose que j’aurais voulu oublier ou tirer un trait. Et toi ? Tu as trouvé l’objet mystère ?
C'est vrai que j'avais côtoyé peut de monde après le départ de ma meilleure amie. J'avais concentré ma vie sur le boulot, le boulot et le boulot. Peut-être pour combler le manque. Un manque qui persiste encore, mais qui avec les années pourrais s'estomper. Pour l'instant, je n'avais aucune envie de tirer un trait sur ce qu'il s'était passé. Si ça pouvait me faire avancer dans ma carrière autant continuer à souffrir en silence.


  Codage par Bambi

 

_________________
[U.C]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Planning surchargé
LIENS:

MessageSujet: Re: intrigue #1 + construction du bateau   Lun 22 Sep - 19:45

Siffler en travaillant
Macha, Neill & Nolan


Avec un sourire rassuré, il prit le marteau qu’elle lui tendait. Mieux valait que ce soit lui qui le garde pour le moment. Elle n’était pas incapable, il était certain qu’elle pouvait participer à la construction. Cependant, avant qu’elle ne s’y remette vraiment et qu’il soit hors de portée de ses coups, il préférait être le gardien des outils.
D’ailleurs quitte à le tenir, autant l’utiliser. Aussi, tout en l’écoutant il s’installa sur la coque en construction. Il était peut-être un homme mais il était capable de faire deux choses en même temps.  Enfin, sauf si elle lui annonçait ce genre de chose. Suspendant son geste, il tourna son regard sombre dans sa direction.

« Rien… ? »

Macha ne comptait rien brûler. Surpris, Nolan l’observa un court moment dans un silence total. En soit, qu’elle n’ait rien à brûler n’était pas un mal. Que du contraire. Mais pour lui, dont la vie n’avait jamais été simple, n’avoir rien a brûlé était tout à fait incroyable. Comment avait elle fait pour naviguer entre les vagues ? Était ce vraiment possible d’avoir une vie si simple que rien ne méritait d’en être effacer par le feu ?  Peut-être pour elle… pas pour lui. Il avait toujours eu l’embarras du choix quant aux objets qu’il pourrait mettre au feu. Des photos, des vêtements, un livre, un bijou,…

Certes la jeune fille était jeune mais elle ne pouvait pas réellement vivre dans un monde peuplé de bisounours… à moins qu’elle se voile la face et ne vive qu’à travers ses livraisons. Mais même comme ça, il avait bien du mal à imaginer qu’elle n’ait jamais croisé un client chiant, vécu une erreur de jeunesse, perdu un être aimé,…

Lui, il avait décidé de brûler un objet en rapport avec Crystal. Par ce geste, il ne mettait pas un terme à sa relation avec elle. Non, ça c’était fait depuis longtemps. Depuis ce fameux jour où il l’avait trouvée en compagnie de son demi-frère, il avait compris qu’elle n’était pas la femme de sa vie. Lorsqu’ils s’étaient séparés dans la colère et les larmes, il avait décidé qu’elle n’était plus rien pour lui. Et le jour où il avait posé ses valises dans la ville, il l’avait tout simplement bannie de sa vie présente et future. Alors pourquoi brûler la bague qu’il lui avait un jour offerte ? Par ce geste,  sans doute pensait-il s’ouvrir à nouveau à une possible rencontre. Oublier les fiançailles fiasco, accepter que toutes les femmes n’étaient pas comme Crystal et se laisser une chance d’en aimer l’une d’entre elle à nouveau. Bien évidemment, la rencontre il l’avait déjà faite, au fond de lui il le savait. De la même manière, il savait qu’il devait se libérer de ses fantômes pour être avec elle…

« Oh, je penche pour un objet que j’aurais du jeter depuis bien longtemps… » Il lui sourit pensivement avant de se gratter un sourcil nerveusement. Son passé était un secret dans sa vie. Il n’en parlait pas ou vraiment très peu. Seuls ses amis les plus proches savait qui il était et ce qu’il avait vécu. Et comme l’avait si bien dit Macha quelques instants plus tôt, ils n’étaient que des collègues tous les deux. « Juste de quoi oublier le passé. »

Il n’en dirait pas plus et le geste dédaigneux qu’il avait fait de la main serait assez clair pour qu’elle ne ressente pas le besoin de poser plus de questions.


Code by Silver Lungs

_________________

Heads or tails? ★
I see hell in your eyes
Taken in by surprise
Touching you makes me feel alive
Touching you makes me die inside
(c) dusty scarecrow.


>> Recherche colocataire de toute urgence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: intrigue #1 + construction du bateau   

Revenir en haut Aller en bas
 

intrigue #1 + construction du bateau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Flou de Preval irrite le Bresil pour la construction d'une centrale éléctrique
» Project d'un construction d'un chemin de fer reliant Haïti à la Dominicanie
» Résumé de l'intrigue
» Fanfare, intrigue at sign ups for Haiti election
» Le droit de construction et de réparation interdit !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Villains don't get happy endings :: Eile Domhan :: Iasc Bay-