Partagez | 
 

 Clio H. Lewis~ Do you wana build a snowman?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


MessageSujet: Clio H. Lewis~ Do you wana build a snowman?   Mar 23 Sep - 22:14



Clio Hazel Lewis

Gemma Arterton



Nom + Lewis Prénom(s) + Clio Hazel Date de naissance + 8 avril 1988 Lieu de Naissance + Eile Domhan Métier + Stagiaire pour l'instant... Statut Civil + Célibataire et très bien comme ça! Caractère + Boudeuse, Jalouse, têtue, de très mauvaise fois, Impatiente, Cuisinière talentueuse, Un bon fond, Protectrice, Naturelle, Débrouillarde Ta plus grande peur + Perdre sa maman Ton plus grand désir + Trouver un travail qui rende sa mère fière Groupe + ROUGE

Clio collectionne les vernis à ongles, de toutes les couleurs et de textures différentes. Elle adore particulièrement les couleurs à paillettes, d'ailleurs elle change la couleur de ses orteils toutes les semaines, le samedi, devant une émission quelconque. Elle ne rate jamais son rituel.

Elle et sa mère on vécue toutes les deux, concrètement ses parents sont divorcés, elle s'entend bien avec son père mais sans plus. Elle s'en fiche. Elle est mieux avec sa mère qu'avec lui de toute façon.

Depuis qu'elle a 10 ans, sa mère lui a acheté une veilleuse sous forme de lanterne. Ça fait 16 ans qu'elle dort avec sa lanterne allumée, lorsque l'ampoule grille, elle se réveille en sursaut et fait une crise de panique jusqu'à allumer la lumière ou que sa mère arrive pour la calmer. Le noir complet l'oppresse mais uniquement pour s'endormir. Sinon ça va elle se sent bien.

Son rituel du matin consiste à se laver le visage avec du savon, celui qu'elle a sous la main de préférence et après elle se met de la crème sur le visage. Toujours la même, enfin selon les marques qu'elle trouve mais avec la même odeur de vanille. Elle adore cette odeur sur sa peau. Le maquillage c'est surfait alors le maquillage ça suffit pour elle.

Clio sait parfaitement qu'elle a un caractère de cochon, jamais d'accord, faisant toujours la gueule et de mauvaise humeur le matin et quand elle est fatiguée. Elle est particulièrement chiante par rapport à son avenir, n'ayant pas d'ambition particulière et de métier favoris, elle souhaite surtout faire plaisir à sa mère (même si elle lui dit que c'est pour qu'on lui fiche la paix) en entrant au commissariat de police en tant que stagiaire.

Elle craque secrètement pour les uniformes de flics. Et franchement même sous la torture elle vous dire que c'est laid et que c'est complètement ridicule tous les clichés qui existent sur les uniformes qui rendent tous les hommes sexy! C'est faux! (Ah lala c'est tellement vrai!)

Sa passion c'est la cuisine. Toute petite elle faisait un rejet de la viande, sous toutes les formes possibles alors depuis elle est végétarienne, non par choix mais par obligation. Alors elle se plait énormément à inventer toutes sortes de recettes avec des fruits et des légumes. Elle adore ça! Sa maman a longtemps profité de ses petits plats mitonnés avec amour jusqu'au jour ou elle a quitté la maison pour prendre un petit studio en ville, faisant le malheur de sa mère mais prendre son indépendance semblant indispensable. Régulièrement elle dépose des petites boites à sa mère et lui dis qu'elle se sent obligée. Tant de mauvaise fois! Sa mère sait bien qu'elle adore cuisiner, elle fait simplement fit de son mauvais caractère.

N'est pas contre un emprunt à long terme de temps en temps. Les petits objets sont parfois les plus cher et franchement se passer de les payer pour les glisser dans son sac est si simple qu'elle se laisse tenter parfois. En tant que nouvelle stagiaire chez les policiers cette tendance risque d'être compliquée.

A chacun de ses anniversaires, sa mère lui raconte l'histoire du petit garçon qui lui a sauvé al vie alors qu'elle était à son neuvième mois de grossesse. Elle aurait pu la perdre et a donc décidé de remercier le garçon en lui laissant choisir son deuxième prénom. Il a choisit Hazel. Clio connait cette histoire par coeur et supporte avec agacement cette histoire tous les ans pour lui faire plaisir. Elle aimerait bien attraper le garçon en question, l'étrangler et qu'elle en finisse enfin avec cette foutue histoire!

Clio est jalouse de ce petit garçon qui a sauvé sa mère. Elle voudrait pouvoir faire quelque chose qui rende sa mère fière (c'est en partie pour ça qu'elle a accepté d'aller chez les flics d'ailleurs, l'autre pour qu'elle la laisse tranquille) mais malheureusement elle n'a pas l'âme héroïque. Ce qui rend ce foutu petit garçon complètement antipathique aux yeux de Clio.


derrière l'écran



Pseudo/Prénom + C'est moua    Fréquence de connexion + 7/7 Comment tu es arrivé ici + Je me suis perdue Scénario ou PI + Huhu PI  
Code pour bottin +
Code:
Gemma Arterton[color=firebrick]➸[/color] Clio H. Lewis




Dernière édition par Clio H. Lewis le Dim 28 Sep - 18:39, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Clio H. Lewis~ Do you wana build a snowman?   Mar 23 Sep - 22:15


Il était une fois



Part One, Quand le chat n'est pas là, les souris dansent.
Son père et sa mère avaient décidés d'un commun accord de divorcer. Ils ne s'aimaient tout simplement plus et il avait trouvé une opportunité de travail dans une autre ville. Ainsi commençait leur vie à toutes les deux. On ne peut pas dire que Clio était une enfant facile à vivre, c'était d'ailleurs plutôt l'inverse. Toujours en train de râler et de bouder dans son coin pour une raison ou une autre. Son père n'avait d'ailleurs jamais comprit comment une telle enfant pouvait être aussi casse-pied et en même temps aussi cajolée par sa mère. Bref il n'avait jamais vraiment pu s'immiscer entre les deux et l'histoire ne dit pas si il avait au moins essayé. Ce que l'histoire dit par contre, c'est que les deux filles avaient vécus seules mais sans réels soucis, ni d'argent ni de santé. Ce qui avait d'ailleurs été bien utile à sa mère pour supporter le caractère de cochon de Clio. En plus d'avoir un sale caractère, il lui avait toujours été impossible de lui faire avaler de la viande. Elle les avait toutes essayées mais à chaque fois Clio était malade et vomissait tout.
Puis vers 10 ans, l'histoire nous dit qu'une chose différente se produisit. Clio, qui adorait les fruits et légumes (fort heureusement pour sa mère) avait un jour décidé de faire un plat de légumes tout simple à sa maman qui avait attrapé un rhume. Elles étaient là toutes les deux dans la cuisine pendant que l'un épluchait les légumes et que l'autre l'observait avec inquiétude. Et là, a cet instant précis, le changement se produisit. L'expression sans arrêt fermée de Clio s'était transformé en un ravissant sourire concentré et enjoué. Sa mère n'en revenait pas de sa chance et pour rien au monde elle ne voulait montrer à sa fille qu'elle adorait cette nouvelle facette. Ou elle était plutôt soulagée d'en découvrir enfin une positive. Ainsi commencèrent leur rituel de cuisine, Clio cuisinait et sa mère l'admirait en silence et après, elles mangeaient toutes les deux en se régalant. Clio avait un réel don pour la cuisine, pas un don exceptionnel mais un don pour créer une nourriture à l'exacte opposée de sa personnalité. Une cuisine toute en douceur et en goûts délicats.


Part Two, It's a story about that boy!
Chaque histoire commence par une anecdote, et celle-ci également. Mais le problème avec cette anecdote, c'est que chaque année elle revenait encore et encore hanter les pensées de Clio. Sa mère, par peur de l'oublier apparemment, se faisait un devoir de rappeler à Clio, le jour de son anniversaire pour être exact, l'origine quelque peu spéciale, de son second prénom.
Pour comprendre celle-ci, il faut vous plonger 16 ans en arrière, au détour d'une ruelle sombre. Là, assise et essoufflée, se trouvait une femme enceinte assise sur le béton cherchant son souffle. Vous l'aurez deviné, il s'agissait de la mère de Clio, enceinte de cette dernière. Les premières contractions avaient pris la femme par surprise, heureusement pour elle sa maison n'était pas loin et les premières contractions étaient plutôt espacées. La femme pensait qu'elle aurait le temps de rentrer chez elle et d'appeler les pompiers tranquillement. Là ou elle se trompait c'est que la petite créature vivace à l'intérieur de son ventre en avait décidé autrement. (La mère de Clio insistait toujours pour d'abord l'appeler Créature et après lui expliquer ses deux prénoms.) A peine une centaine de mètre plus loin, une contraction plus violente lui coupa le souffle et elle se retrouva bien malgré elle sur le béton sur les fesses attendant de pouvoir respirer à nouveau. C'est là que commence l'anecdote: Les contractions devinrent violentes à chaque pas et lorsqu'elle arriva sur le pont qui reliait le centre ville de sa maison, elle perdit les eaux. On lui avait raconté que perdre les eaux n'était pas douloureux seulement désagréable. Comme se faire pipi dessus. Mais elle avait eu tellement mal sur le coup qu'elle eu peur pour sa petite créature gigotante et de manière parfaitement improbable elle s'était penché en avant, comme pour vérifier que le bébé n'était pas tombé en même temps que les eaux. (chose impossible mais beaucoup de facteurs avaient fait qu'à ce moment là, la logique n'était pas son premier réflexe...) Tout en se penchant elle avait senti ses pieds perdrent l'équilibre et comme au ralenti elle s'était senti tomber en avant et elle imaginait déjà les gros titres du lendemain dans le journal: "Femme enceinte tombe à l'eau, Suicide? Accident?" Bref elle allait passer par dessus la barrière lorsque une main puis deux mains l'avaient tirée violemment en arrière, le tout accompagné d'un petit cri plaintif. Une nouvelle fois elle se retrouvait sur les fesses (cette partie faisait souvent rire la jeune Clio mais à présent l'ado qu'elle était ne faisait que grimacer pour ne pas montrer son amusement.) et elle n'eut même pas le temps de remercier l'enfant qu'il appelait au secours vivement inquiet pour elle. Ils furent bientôt submergés par des curieux et enfin par les pompiers qui remarquant l'état avancé de sa condition, la conduisirent prestement à l'hôpital pour accoucher dans de meilleures conditions. Ainsi naquit Clio Lewis, mais la mère avait insisté pour attendre de nommer officiellement la petite. Elle attendait la visite de son sauveur.
Celui-ci arriva le lendamain, tout timide. C'était un jeune garçon avec l'air renfrogné des têtes brûlés qui cachent un grand coeur. Elle l'aima d'autant plus. Elle lui demanda alors si il voulait bien choisir un second prénom pour Clio. Si il était arrivé plus tôt il aurait pu choisir le premier mais elle avait dû donné un prénom à l'infirmière au moment de l'accouchement alors il devrait malheureusement se contenter du second. L'enfant avait rougi jusqu'aux oreilles et était venu observer la petite Clio endormie dans les bras de sa mère avant de finalement murmurer "Hazel..." a son oreille. La mère avait alors souris et lui avait officiellement présenté la petite: "Et bien mon sauveur, je te présente Clio Hazel Lewis, c'est grâce à toi qu'elle vit aujourd'hui, je t'en remer...""Oui! M'mam je SAIS! j'e t'en remercie du fond du coeur! Tu me l'as déjà raconté des centaines de fois cette histoire!! Maintenant on peu manger mon gâteau oui ou non?" La petite Clio avait bien grandi et vous vous douterez bien que c'est elle qui venait de couper aimablement sa mère pour enfin profiter du gâteau de son 16ème anniversaire. Joyeux anniversaire Clio Hazel Lewis!



Part Three, Work is Life! So they say!
Cette partie de l'histoire est plutôt amusante, en effet il s'agit du moment où Clio perd face à sa mère. Pour la première fois depuis qu'elle était née, Clio venait de céder à sa mère. Elle avait accepté, à contre coeur et à grand renforts de grognements et de gestes furieux, d'entre chez les policiers en tant que stagiaire. Un simple stage d'observation qui pouvait lui donner envie (selon sa mère) de devenir elle-même une justicière. La pauvre Clio avait beau eu crier, râler, priver sa mère de petits plats pendant plusieurs jours, rien n'avait marché. Elle l'avait inscrite et présentée, à son insu, au commissaire et par on ne sait quel moyen, il avait accepté de la prendre en stage.
S'étant présentée de mauvaise grâce de lendemain matin au commissariat, Clio était d'une humeur massacrante. Elle plaignait, très peu sincèrement, son futur maître de stage. Elle allait devoir travailler tous les jours avec des fantasmes ambiants. Elle espérait, sincèrement cette fois, que les Gardai seraient moches et désagréables, ce qui l'aiderait grandement à supporter leurs uniformes sexy. Le commissaire n'avait manifestement pas encore décidé dans quels pattes il allait coller Clio et prenant un certain Marshall dans son bureau elle pu deviner aux phrases qu'elle entendaient de sa place assise dans le couloir, qu'il n'était pas ravi et qu'en plus il allait devoir s'occuper d'elle pendant tout un mois. "Attendez. C'est une blague ? Une punition pour les rapports non rendus ? Non parce que j'allais le faire, hein...pourquoi vous la filez pas à ... bidule, je sais plus comme y s'appelle. Il est doué lui avec les stagiaires. Je suis pas nounou moi !" Clio était offusquée de sa réaction, elle n'était pas un boulet tout de même!
Encore plus renfrognée qu'à son arrivée elle avait soigneusement préparé une expression hautaine à l'adresse de sa future nounou qui sortait à l'instant du bureau de son supérieur. Sa préparation la sauva, du moins sauva sa machoire qui manqua de tomber par terre à la vue de l'agent qui sortait en furie du bureau. Il était tout ce qu'elle ne voulait pas qu'un gardai soit. Sexy en diable, plus vieux qu'elle, musclé et terriblement attirant. Clio se dit que le mois allait être sacrément difficile. Il s'arrêta devant lui et un sourire en coin lui dit: "Alors c'est toi la nouvelle stagiaire? Moi c'est Miles, si tu restes pas dans mes pattes quand il le faut ton mois devrait bien se passer. Compris la miss?!" Clio se releva en époussetant des saletés invisibles, c'était bien évidemment pour avoir le temps de trouver une réplique cinglante, il était sexy en diable de cet uniforme. "Je m'appelle Clio Hazel Lewis Moonnsieuurr, elle insista sur le terme pour lui montrer à quel point il était vieux) et je dois dire que cet uniforme ne vous met vraiment pas en valeur. Ne craignez rien pour vos pattes je serais sage comme une image." Ce qui constituait le plus gros mensonge de la journée. Et elle venait seulement de commencer. Miles Marshall haussa des sourcils surpris à la réplique qui avait fusé des lèvres de la jeune fille et regarda impuissant son supérieur qui lui fit un clin d'oeil. La prochaine fois il choisirait les rapports.

La suite de l'histoire devrait vous plaire mais pour ça il vous faudra tourner la page, car cette histoire venait de prendre un tournant inattendu...



_________________

Sometimes the heart sees what is invisible to the eye.
« Choose to trust your heart instead of your head. Just one time. »




Dernière édition par Clio H. Lewis le Dim 28 Sep - 18:35, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Libre comme le vent
LIENS:

MessageSujet: Re: Clio H. Lewis~ Do you wana build a snowman?   Mar 23 Sep - 22:16

coeur Re re bienvenue, que de débarquement ce soir 13

_________________
 
But are we all lost stars,
trying to light
up the dark?  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Planning surchargé
LIENS:

MessageSujet: Re: Clio H. Lewis~ Do you wana build a snowman?   Mar 23 Sep - 22:23

coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur

Re bienvenue 6

coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur coeur

_________________

Heads or tails? ★
I see hell in your eyes
Taken in by surprise
Touching you makes me feel alive
Touching you makes me die inside
(c) dusty scarecrow.


>> Recherche colocataire de toute urgence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Clio H. Lewis~ Do you wana build a snowman?   Mar 23 Sep - 23:29

JE TE FAIS DES BEBES (et tout est dit ) coeur

_________________

    Whisper in the ways watching days and moving on. You wake up every monday then suddenly it’s sunday and the week is gone. So till the morning breaks, go and make your mistakes. Don’t be surprised at the sunrise, life is for the living, the forgiven and for leaving town alive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE:
LIENS:

MessageSujet: Re: Clio H. Lewis~ Do you wana build a snowman?   Mer 24 Sep - 8:22

Bienvenue Smile Bonne chance pour ta fiche !

_________________
- Mélina...-
Tu as été ma meilleure amie pendant treize ans et puis plus rien du jour au lendemain ... Entre nous, c'est un éternel combat et je ne sais pas si il se terminera.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Clio H. Lewis~ Do you wana build a snowman?   Mer 24 Sep - 9:26

Tututute.
JE lui fais des bébés. èé

RE BIENVENUUUUUUUUUUUUUUUUUUUE ♥
& pis t'sais quoi ? Bah t'es belle ! *^*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Clio H. Lewis~ Do you wana build a snowman?   Mer 24 Sep - 9:37

OWI OWI 10
Ce Milessou de l'amouuur 13 13

Merci mes ptits bouchons 4

_________________

Sometimes the heart sees what is invisible to the eye.
« Choose to trust your heart instead of your head. Just one time. »


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Juste un peu de place
LIENS:

MessageSujet: Re: Clio H. Lewis~ Do you wana build a snowman?   Dim 28 Sep - 21:35

M.D.R.
& bah ça promet.
Miles à hâte de commencer...XD

_________________
and with you I'm losing my mind

maybe one day you’re gonna want her. that girl that knew she wasn’t perfect, but tried to be for you. that girl who wanted nothing more than to be there for you, and loving you was the only way she could. ©️ by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Clio H. Lewis~ Do you wana build a snowman?   Dim 28 Sep - 21:47

Chérie, si Miles t'embête, moi je fais des bébés avec toi... 13


Tu es validé(e)

Te voilà les deux pieds dans le monde de Villains don't get happy endings. FÉLICITATIONS ! Pour mieux te guider dans tes premiers pas, voici quelques indications de ce que tu peux faire. Tout d'abord, penses à vérifier que ton avatar et ton nom apparaissent bien sur le bottin. Ensuite, vas demander ton logement et faire répertorier ton métier. Tu peux aussi aussi aller faire ta fiche de lien, pour te faire de nouveaux amis. Et avec ses nouveaux amis, tu peux aussi aller flooder un peu. Et si tu en as besoin, tu as aussi la possibilité de faire quelques scénarios.

Et la dernière chose, mais la plus importante : AMUSES-TOI.

_________________

    Whisper in the ways watching days and moving on. You wake up every monday then suddenly it’s sunday and the week is gone. So till the morning breaks, go and make your mistakes. Don’t be surprised at the sunrise, life is for the living, the forgiven and for leaving town alive
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Clio H. Lewis~ Do you wana build a snowman?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Clio H. Lewis~ Do you wana build a snowman?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Do You Wanna Build A Snowman With Me ?
» Do you wanna build a snowman ? ft Linette
» Pourquoi Lewis Hamilton est il aussi detesté?
» scratch build : thunderbolt : W.I.P
» Lewis Yorkshire de 15 ans (54) - ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Villains don't get happy endings :: Le début du conte :: Les pages blanches :: Happy Ending-