Partagez | 
 

 Je suis l'ombre de ton ombre, l'éternel second

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Planning surchargé
LIENS:

MessageSujet: Je suis l'ombre de ton ombre, l'éternel second   Jeu 28 Aoû - 19:54



Nolan Kennedy

Colin O'Donoghue



Nom + Kennedy Prénom(s) + Nolan Date de naissance + 30 mai Lieu de Naissance + Elie Domhan Métier + facteur Statut Civil + anciennement fiancé cocufié, à présent célibataire Caractère + Joyeux, loyal, créatif, aventurier, protecteur, tendre, séducteur, taquin, têtu, secret, possessif voir jaloux Ta plus grande peur + tomber amoureux et à nouveau en souffrir Ton plus grand désir + Vivre de sa musique Groupe + You Can Do Anything As Long As You Can Dream It

A un complexe d'inferiorité face à son frère qu'il juge meilleur pour tout (mais n'allez pas lui dire) + Oublie souvent de se raser durant plusieurs jours lorsqu'il est en pleine création d'une nouvelle musique + utilise la course à pieds pour se vider la tête + mime le mouvement de guitare sur sa cuisse, sans s'en rendre compte quand il s'ennuie + a un tatouage le long de la zone inguinale à droite représentant une partie de partition + Ne parle plus à sa mère depuis maintenant un an + Aime taquiner son frère et lui faire des blagues juste pour le voir perdre son sang froid + N'a jamais pardonné à sa famille d'oublier si facilement son père. Et croit depuis ce drame qu'il sera aussi vite oublier par tous les gens qu'il aime + adore jouer au cartes, même s'il s'agit d'un solitaire + Aime contourner la loi et faire des folies inattendue


derrière l'écran



Pseudo/Prénom + Mon vrai pseudo c'est Sôw, sinon ces derniers temps Kapsule Fréquence de connexion + La même que CilliComment tu es arrivé ici + Grâce au cerveau embrumé de Cillian et des encouragements à peine voilés d'un groupe de folles qui se reconnaitront ^^ Scénario ou PI + Scénar de Shena

Code pour bottin +
Code:
Colin O'Donoghue [color=firebrick]➸[/color] Nolan Kennedy




Dernière édition par Nolan Kennedy le Jeu 28 Aoû - 22:27, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Planning surchargé
LIENS:

MessageSujet: Re: Je suis l'ombre de ton ombre, l'éternel second   Jeu 28 Aoû - 19:54


Il était une fois



« Tu pars pour New York ? Mais, mais et moi ? Et Neill ?»

Assis à la terrasse d’un café, Nolan écoutait sa mère se lamenter, encore. Quand il lui avait annoncé avoir postulé pour ce poste, elle lui avait joué la même comédie. Raison pour laquelle, il restait si froid aujourd’hui. Même les yeux humides de larmes de sa mère n’y changeraient rien, il devait partir. Quitter Eile Domhan pour la grande pomme ! Changer d’air… Devenir quelqu’un.

Malgré tout son amour pour sa mère, il la savait particulièrement égoïste. Elle l’avait toujours été d’ailleurs.  Marchande d’art, elle sortait beaucoup. Dans les galeries, pour rencontrer des artistes, dénicher tel ou tel objets rares et ardemment  recherchés par l’un de ses clients… Bref, si elle adorait ses enfants et son travail, tout le reste finissait aux oubliettes. Y compris son brave mari ! Non, elle aimait briller en société grâce aux artistes qu’elle découvrait et grâce à ses jumeaux, qui dans le fond n’était qu’une prolongation d’elle-même. Du moins, c’est ce qu’avait toujours ressenti Nolan.
C’était un fait, la famille n’avait jamais manqué de rien au niveau matériel ou même financier. Leur fonctionnement était plutôt pratique que réellement chaleureux, mais c’était aussi à l’image de leur mère. Son amour était fort, elle n’avait d’yeux que pour ses fils mais son amour était aussi lisse qu’un morceau de plastique.  Elle était capable de chouchouter matériellement ses deux garçons, mais dés qu’il s’agissait de leur offrir du temps, Nolan sentait que c’était bien plus compliqué.  Cette belle femme courtisée préférait mille fois s’amuser à l’extérieur.

Si bien qu’un jour, Liam, le père des jumeaux prit la décision d’en finir avec la vie. Lui qui avait toujours été si patient, voilà que l’indifférence de sa femme avait atteint sa imite.  Elle était la seule pour lui et pourtant i il lui était impossible d’obtenir plus que les miettes de son attention.  Si seulement Neill et Nolan n’étaient… Non ! Il ne pouvait pas penser ça, c’était trop horrible ! Plutôt mourir plutôt que de continuer à souffrir et rejeter la faute sur ses deux jeunes garçons… Il leur écrivit une lettre dans laquelle il expliquait les raisons de son acte et partit dans le fond du jardin pour mettre son plan à exécution.

Très touché par la mort de son père, Nolan ne laissa rien paraître aux yeux de qui que ce soit. Perdu entre une mère qui refusait de parler de son défunt mari et qui voyait les jumeaux comme un tout plutôt que deux êtres distinct et un frère qui faisait toujours tout mieux que lui, Le jeune Nolan se tourna vers la musique. Son père possédait une vieille guitare et c’est sur ces cordes usées que l’enfant apprit par lui-même à jouer. Loin des yeux familiaux, il perfectionna petit à petit son don.
Toujours proche de son frère, le temps passa et emporta avec lui le vernis lisse qui les rendait en tout point pareil. Oh physiquement, ils continuaient à être le miroir de l’autre mais si on s’intéressait à leur caractère alors, ça devenait une toute autre affaire. Là où Neill était un enfant sage, poli et attentif, Nolan était un garçon turbulent, créatif et têtu.  Si le premier semble refourguer son père dans le passé, Nolan n’hésite pas à accuser sa mère d’être la raison de la mort de son père. Enfin, là où le premier est un bon élève avec des plans d’avenir, le second est le chef d’une bande de potes qui ne rêvent que de musique et de fiesta.

Malgré tout ça, Nolan restait proche de son frère et l’aimait énormément. Après tout, n’étaient-ils pas les deux faces d’une même pièce ? Ils se complétaient et même si son frère était de loin le préféré de leur mère, Nolan ne lui en voulait pas. Au contraire, la place de fils prodigue ne l’intéressait pas une seule seconde !

Les années qui suivirent son entrée à l’université de New York furent les plus belles de sa vie. Le jour, il étudiait la musique. Le soir, il s’amusait avec les amis de son cercle. Sans pour autant être un cliché ambulant, il aimait être à la fois le tombeur de ses dames et un gars sachant s’amuser. C’était une libération pour lui. Et même s’il n’en oubliait pas pour autant sa famille, prendre un peu de temps pour lui, sans être comparé à son frère lui offrait beaucoup de nouvelles perspectives. Comme lorsqu’il prit la décision de faire un stage dans une maison de disque. Il avait fait ce choix par intérêt pour la boite bien sûr, mais aussi pour une nouvelle fois repousser ses limites en découvrant l’autre côté du travail de musicien. Et s’il s’était attendu à ce que cela change son regard sur le monde, il ne s’était pas attendu à ce que ça chamboule complètement son existence.

Elle s’appelait Crystal. Elle avait des cheveux blonds coupés courts et des yeux couleurs de ciel de tempête. Tout en elle respirait la force de caractère et la joie de vivre de manière indépendante et libre. Embauchée l’année précédente dans la boite, elle était âgée d’un an de plus que Nolan. Mais ça n’avait aucune importance, au premier regard, il avait su qu’il lui appartenait déjà.  A cette époque, le jeune homme était encore un grand romantique et il s’imaginait avoir rencontré son âme sœur. Car oui, il avait été un séducteur ces dernières années, mais ça ne l’empêchait pas de croire en l’amour unique.
Il ne leur fallut pas longtemps pour sortir une première fois ensemble, une deuxième, une troisième pour ensuite décider de se mettre en couple. Après tout, pourquoi ne le feraient-ils pas ? Ils filaient le parfait amour et ne se quittaient plus d’une semelle. C’était un amour passionné qui les rendaient fou de bonheur à chaque instant.

Aussi, quand vint le jour qui terminait son stage. C’est-à-dire six mois après leur rencontre, Nolan ne put se résoudre à partir sans elle. Et sur un coup de folie, il lui demanda sa main. Oh bien sûr il le fit dans les règles de l’art, en y mettant tout son amour et ses économies, si bien qu’elle accepta…
Ce fut un mariage voué à l’échec  dés le début. Les deux jeunes s’aimaient ça c’était certain et le fait que Nolan soit diplômé cette année là, leur permis d’emménager ensemble. Le mariage n’était pas encore d’actualité et le jeune homme espérait toujours percer dans le domaine. Quant à Crystal, elle s’était faite engager dans une boite de la ville et travaillait très dur pour qu’un jour on lui donne une promotion qui la mènerait dans les hautes sphères.

Bref, leur passion qui était dévorante à leur début s’étiola rapidement face à la vie réelle qui les avait sagement attendus. Leur vie commune n’en était plus réellement une. Ils vivaient bien côte à côte mais plus aucuns sentiments ne les liaient vraiment. Lui, partageait son temps entre son travail dans une cafétéria le jour et ses petits concerts la nuit.
Mais à côté de ça, il rêvait d’écrire ses propres chansons. Aussi prit-il des cours du soir plus littéraire après quelques mois. Et ce fut probablement ce qui signa l’arrêt de mort de son couple. Du moins, c’est encore ce qu’il pense aujourd’hui. Car à partir de là, il ne rentra plus le soir avant des heures tardives. Crystal dormait bien souvent à son retour, ou alors elle-même était de sortie. De voisin de lit, ils passèrent à étrangers en un rien de temps.

« Nolan? Mon ange… Tu as appelé  Neill et ton demi frère ? Reid a quitté Crystal, tu devrais l’appeler… »

Relevant les yeux de son verre de jus, il foudroya sa mère des yeux. Pensait-elle vraiment qu’il n’avait aucun amour propre ? Il n’appellerait pas Reid. Il était mort pour lui. Et c’était le cas depuis maintenant deux ans.  
Depuis le jour où, rentrant plus tôt que prévu, il avait vus sa fiancée dans une position des plus explicites avec lui. Il avait toujours su qu’elle le trouvait beau, mais après tout, c’était le cas de bien des femmes puisqu’il était l’un des mannequins les plus populaires d’Angleterre. Mais il n’avait jamais imaginé pour autant qu’elle en soit au point de le vouloir. Au point d’être capable de le tromper avec son demi-frère…  

Et lui ! D’accord, il avait toujours eu tout ce qu’il voulait et leur relation n’avait jamais été très fraternelle. Depuis le remariage de sa mère, Reid  lui reprochait d’être un envieux, jaloux mais incapable de faire la moitié de ce que lui devait faire. Et Nolan lui reprochait d’être nombriliste,  sans cœur et hautain. Bref, seul leur parent les liait. Mais était ce une raison pour faire ça ? Crystal était presque sa belle-sœur. Des blondes, il en rencontrait tous les jours et pas des moches en plus !

Alors non, il ne l’appellerait pas. Il ne l’appellerait plus jamais. Trois années entières à se faire sa fiancée dans son dos. Trois ans à venir faire le beau face à lui, à vouloir créer des liens familiaux en venant à Noël, à l’anniversaire de Crystal, le sien,… Toutes des occasions pour en faite la voir en douce. Ce qu’il avait pu être con.  Il y avait cru, il avait voulu croire qu’il s’était trompé sur lui. Mais non, c’état sur Crystal qu’il s’était trompé et il allait le payer cher.

« Oh Nolan ne me regarde pas comme ça ! Reid a fait une erreur mais ton ex-femme aussi ! Et puis tu sais que ton frère ne voulait pas te blesser, il est juste irrésistible et oublie souvent… Nolan ! Tu.. Nolan reste ici, je te parle ! Mais qui es tu à la fin ? Je ne t’ai pas élevé comme ça ! Nolan ! Reviens ! »

Solitaire. Voilà ce qu’il était. Un homme aigris par un séparation intense et violente. De quoi le dégouter des femmes pour un bon moment. Et sa mère n’était pas là pour le faire changer d’avis. Voilà pourquoi il venait de décider d’écourter la discussion. De toute façon il avait un déménagement à préparer…

Un an plus tard…

Cette ville, elle était toute son enfance. Peu de temps après sa séparation officielle d’avec Crystal, il était revenu. Pas pour cette petite ville mais plutôt pour son frère car il avait apprit que sa femme avait eu un accident et qu’elle était dans le coma. Or, même si le temps et les kilomètres les avaient séparés, Nolan voulait être là pour Neill. Le soutenir de son mieux… En échange de quoi, il avait fait promettre à toutes personnes au courant de son passé amoureux de ne jamais en parler à Elie Donham. Il tenait à repartir de zéro et railler Crystal de son existence ! De plus, il ne voulait pas passer pour l’idiot au cœur brisé…

Alors très vite, ses amis lui inventèrent mille et une conquêtes qui auraient partagé ses nuits. Au point où certain le surnommait le Casanova des temps modernes. Et, s’il était vrai qu’il aimait séduire et passer du temps en bonne compagnie, son palmarès était loin d’être aussi chargé…
Pourtant, jamais le jeune homme ne chercha à faire connaître la vérité. Tant que les femmes le prenaient pour un séducteur sans attaches, aucune ne cherchaient vraiment à le connaître. Elles prenaient de lui ce qu’elles désiraient et ne cherchaient jamais d’obtenir une relation plus suivie avec lui. Pour cet homme martyrisé par son premier grand amour, c’était une bénédiction…

Jusqu’au jour où il croisa Shena. De toutes les femmes qu’il aurait pu imaginer croiser, elle était la seule qui soit parvenue à le faire retomber amoureux. Il s’était débattu avec ce sentiment. L’avait enfoui au plus profond de son être, l’avait renié mais à chaque regard, il revenait de plus en plus fort. Petit à petit, Nolan tenta de se rapprocher de la jeune femme et il le tente encore et toujours car il semble qu’elle soit peu convaincue par sa réputation de Don juan…

Mais après tout peut-être est ce mieux pour cet homme dont l’idée de tomber amoureux le terrifie ?



_________________

Heads or tails? ★
I see hell in your eyes
Taken in by surprise
Touching you makes me feel alive
Touching you makes me die inside
(c) dusty scarecrow.


>> Recherche colocataire de toute urgence !


Dernière édition par Nolan Kennedy le Jeu 28 Aoû - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Libre comme le vent
LIENS:

MessageSujet: Re: Je suis l'ombre de ton ombre, l'éternel second   Jeu 28 Aoû - 21:01

Hiiiiiiiiii *essaye de calmer ses pulsions hystériques*
Merci merci. Je t'aime toi 22
Tiens en attendant d'en avoir des vrais xD (c'est ceux que j'avais fait pour l'anniv d'une copine)
Spoiler:
 

C'est quoi cet avatar quoi? Tu veux me tuer devant tant de sexytude? Je bave à fond  15  15  15  15

_________________
 
But are we all lost stars,
trying to light
up the dark?  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Je suis l'ombre de ton ombre, l'éternel second   Jeu 28 Aoû - 21:10

Re-bienvenuuuueeee 22 22
Bon courage pour supporter les pulsions de la folle XD ILU

_________________
Because Of You
I Matter. I Matter. I Matter. I MATTER! I MATTER! I MATTER!! I MATTER!!•°¤ Mags.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Je suis l'ombre de ton ombre, l'éternel second   Jeu 28 Aoû - 21:13

J'avoue, cet avatar, c'est un appel au viol quoi 13

Re-bienvenue chez toi !

_________________

    Are you ready for the last act ? To take a step you can't take back
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Libre comme le vent
LIENS:

MessageSujet: Re: Je suis l'ombre de ton ombre, l'éternel second   Jeu 28 Aoû - 21:15

Hey la folle c'est toi Pepper d'abord! Je fouette personne moi, non mais oh Evil or Very Mad

_________________
 
But are we all lost stars,
trying to light
up the dark?  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Planning surchargé
LIENS:

MessageSujet: Re: Je suis l'ombre de ton ombre, l'éternel second   Jeu 28 Aoû - 21:35

Haaaw merci les filles !!

Shena >> je veux goûter les cupcakes ! Ils sont superbes ! Bien plus beau que les miens Rolling Eyes Et pour l'avatar, je l'ai choisis tout spécialement pour toi, je voulais être certain que tu n'ailles pas plutôt matter mon double !!

Pepper >> Merciii ma belle je sens que je vais devoir me préparer !

Saskia >> Je veux pas de problème avec Cillian même si j'ai toujours bien du mal à refuser les attentions d'une jolie femme 9
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Je suis l'ombre de ton ombre, l'éternel second   Jeu 28 Aoû - 21:41

Ils pourront tout deux faire partie de la fausse réputation de l'autre xD

_________________

    Are you ready for the last act ? To take a step you can't take back
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Libre comme le vent
LIENS:

MessageSujet: Re: Je suis l'ombre de ton ombre, l'éternel second   Jeu 28 Aoû - 21:47

Il y avait pas de risque, Shena trouve Neill mignon mais c'est juste son client préféré Rolling Eyes
Elle aurait jamais envie de lui arracher cette chemise par exemple bave

_________________
 
But are we all lost stars,
trying to light
up the dark?  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Planning surchargé
LIENS:

MessageSujet: Re: Je suis l'ombre de ton ombre, l'éternel second   Jeu 28 Aoû - 21:52

Saskia >> Oh oui c'est parfait !!! (enfin sauf que là Cillian est comme ça : 8 )

Shena >> Tant mieux, tant mieux... Je devrais peut-être le faire venir torse nu un de ces jours ? 12
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Libre comme le vent
LIENS:

MessageSujet: Re: Je suis l'ombre de ton ombre, l'éternel second   Jeu 28 Aoû - 21:55

Tu cherche à la tuer ou quoi? En tout cas fait surtout pas ça au restau, je doute que Richard apprécie de la voir lorgner gravement sur un autre ^^'

_________________
 
But are we all lost stars,
trying to light
up the dark?  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Planning surchargé
LIENS:

MessageSujet: Re: Je suis l'ombre de ton ombre, l'éternel second   Jeu 28 Aoû - 22:37

Si Richard a un problème, ils le regleront à l'extérieur ! De toute façon si un jour Nolan apprends ce qui se passe dans le restau, il va s'occuper de ce gars là superhéros
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Libre comme le vent
LIENS:

MessageSujet: Re: Je suis l'ombre de ton ombre, l'éternel second   Ven 29 Aoû - 5:41

Ahhhhhhhhhhhhhhhh tu as craqué !!! Tu viens de rendre une femme plus qu'heureuse là !!

En plus cet avatar quoi, c'est juste une tuerie ! (moi aussi, je peux te sauter dessus ?! 9 )

Re-bienvenue ! running 22

Et du coup pour la validation, je laisse la principale intéressée se prononcer mais je suis sûre qu'il n'y aura aucun problème 17

_________________
Never let me go

«You're on my mind every night and iin the morning when I wake don't leave me lonely can you just hold me together before I break there is something I see in your eyes oh and it gives me butterflies I just cant stop thinking you make me weaken don't you know I will be true» © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Libre comme le vent
LIENS:

MessageSujet: Re: Je suis l'ombre de ton ombre, l'éternel second   Ven 29 Aoû - 7:16

Ton Nolan étant plus qu'à mon goût bave et visiblement au goût des filles aussi, tu es bien évidement accepté Wink
(Par contre Poppy je te préviens, si tu l'approche de trop prêt, je mords xD)


   
Tu es validé(e)

   
Te voilà les deux pieds dans le monde de Villains don't get happy endings. FÉLICITATIONS ! Pour mieux te guider dans tes premiers pas, voici quelques indications de ce que tu peux faire. Tout d'abord, penses à vérifier que ton avatar et ton nom apparaissent bien sur le bottin. Ensuite, vas demander ton logement et faire répertorier ton métier. Tu peux aussi aussi aller faire ta fiche de lien, pour te faire de nouveaux amis. Et avec ses nouveaux amis, tu peux aussi aller flooder un peu. Et si tu en as besoin, tu as aussi la possibilité de faire quelques scénarios.

   Et la dernière chose, mais la plus importante : AMUSES-TOI.
   

_________________
 
But are we all lost stars,
trying to light
up the dark?  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Je suis l'ombre de ton ombre, l'éternel second   Ven 29 Aoû - 18:51

Hanw mon frère *^*
Re-bienvenue, donc si j'ai bien compris. J'ai adorer ton histoire tout à fait cohérente avec la mienne !
Revenir en haut Aller en bas


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Planning surchargé
LIENS:

MessageSujet: Re: Je suis l'ombre de ton ombre, l'éternel second   Ven 29 Aoû - 22:24

Merci Jillian-Neill 5
J'ai essayé de faire au mieux, tout en ne me calquant pas simplement puisque les jumeaux sont assez différents... Du coup, je les imaginait bien avec des versions très différentes de l'histoire familiale au secours

_________________

Heads or tails? ★
I see hell in your eyes
Taken in by surprise
Touching you makes me feel alive
Touching you makes me die inside
(c) dusty scarecrow.


>> Recherche colocataire de toute urgence !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Je suis l'ombre de ton ombre, l'éternel second   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je suis l'ombre de ton ombre, l'éternel second

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» RAMPE, OMBRE, RAMPE !
» La nuit du renouveau.
» Malagyrr Rilynt'tar [Tebirahc]
» Je suis l'ombre qui hante tes nuits [Livre 1 - Terminé]
» L'ombre furtive est là, mais vous ne la voyez pas...[En attente d'autres validations]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Villains don't get happy endings :: Le début du conte :: Les pages blanches :: Happy Ending-