Partagez | 
 

 Parfois on s’interdit de faire ce qu’on a envie de faire pour que les autres comprennent qu’on en a envie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE:
LIENS:

MessageSujet: Parfois on s’interdit de faire ce qu’on a envie de faire pour que les autres comprennent qu’on en a envie.   Dim 24 Aoû - 20:33



Cillian Wilson

Kit Harington



Nom + Wilson Prénom(s) + Cillian Date de naissance + 5 juin 1986 +Lieu de Naissance + Séville Métier + Garde forestier Statut Civil + célibataire Caractère + protecteur, tendre, généreux, amoureux de la nature, secret, taquin, obstiné, rêveur, humble Ta plus grande peur + Qu'il puisse arriver quelque chose à Sassy... Ton plus grand désir + revoir ses grands parents maternels Groupe + You Can Do Anything As Long As You Can Dream It

Se sent responsable de la mort de sa mère + se passe une main dans les cheveux quand il est nerveux + ne pleurt jamais en public, voir pas du tout + A craqué pour sa "soeur" au premier regard + était passé pro dans son club de natation lorsqu'il était adolescent + fais de la poterie à ses heures perdues + supporte très mal l'abandon, de ce fait il ne laisse que peu de gens entrer réellement dans sa vie + Passe une grande partie de son temps dans l'océan + a réussi à apprivoiser un renard qu'il surnomme Kaps' + Mène sa vie comme il l'entend, quitte à ne pas faire l'unanimité


derrière l'écran



Pseudo/Prénom + Kapsule Fréquence de connexion + 3jours certains et le reste de la semaine selon ce que mon travail me laisse comme temps Comment tu es arrivé ici + grâce à Prd Scénario ou PI + Scénario de Saskia *-*

Code pour bottin +
Code:
Kit Harington [color=firebrick]➸[/color] Cillian Wilson




Dernière édition par Cillian Wilson le Lun 25 Aoû - 12:00, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE:
LIENS:

MessageSujet: Re: Parfois on s’interdit de faire ce qu’on a envie de faire pour que les autres comprennent qu’on en a envie.   Dim 24 Aoû - 20:34


Il était une fois



Acte I : ça commence toujours par « il était une fois… »

Cillian est né dans un monde où la lumière et la chaleur représentaient tout. Dans une demeure où les milles senteurs étaient portés par une brise douce et agréable, où les gens se laissaient porter par elle vers la beauté de l’art et les jouissances terrestre. Un monde plein de promesses...

C’était un 5 juin qu’il a poussé son premier cri, dans une chambre lumineuse et empreinte d’un amour vif qui vous enrobait de joie de vivre. Il n’avait pas encore ouvert les yeux qu’on le déposait dans les bras réconfortant et protecteur d’une mère aimante. Une jeune femme du nom de Maria Fernandez. Une belle jeune femme aux yeux d’émeraude et à la peau douce et dorée. Cillian était l’enfant de l’amour, le premier qu’elle avait porté fièrement pour l’homme qu’elle avait épousé. Yvan Wilson, un botaniste anglais qu’elle avait rencontré alors qu’elle était son guide dans la forêt amazonienne. Un homme qui, s’il n’avait que peu de charme, avait une grande bonté d’âme et un amour sans borne pour elle. Taciturne, il compensait ses silences par une des gestes tendres et une passion pour la nature qu’il partageait avec elle.

Les premières années qui suivirent la naissance de leur fils tant attendu, furent belles et heureuses. La famille s’était installée en Espagne peu de temps après l’annonce de la grossesse de Maria afin de retourner auprès de sa famille. Yvan aimait la proximité de sa belle famille qui, très expansive, apportait la chaleur et l’amour dont sa femme avait besoin lorsqu’il était coincé au travail. Car oui, même à distance, ses devait continuer…
Oui, la vie était heureuse pour le petit garçon qui nageait dans l’amour au quotidien. Il n’avait pas deux ans que déjà on pouvait le voir trotter dans les rues du village à la poursuite d’un papillon, sous le regard attentif et tendre de sa mère.

Acte II : La tempête évince la paix du début…

Et puis un jour, ce fut le drame. Pour fêter son entrée en première maternelle, Maria se rendit dans une grande surface. Elle voulait faire un gâteau aux pépites de chocolat blanc pour le goûter… son fils adorait ça…
C’est alors qu’un homme pénétra dans les lieux. Une arme à la main il menaça tout le monde tandis qu’il sommait les vendeurs de vider leurs caisses vitesse. Il ne voulait faire de mal à personne mais aucun héro ne devrait tenter quoi que ce soit… Il était clair qu’il avait les mains tremblantes et le regard hagard.
Maria aurait aimé pouvoir agir, pourtant ses seules pensées étaient pour les hommes de sa vie. Son fils et son mari. Elle devait vivre pour eux…

« Non ! Ne f… »

Avant qu’elle n’ai terminé sa phrase, une balle fut tirée. Le preneur d’otages n’avaient compris que trop tard que l’un des flics présents avaient prévenu ses collèges. Tout se passa très vite, La première balle tirée atteignit le vigile en plein dans la jambe tandis que le tireur hurlait sa rage. Il semblait comme fou et menaçait le monde entier. Une deuxième balle fut tirée mais cette fois, sans réelle intention te toucher qui que ce soit…
Ce fut pourtant ce projectile qui atteignit Maria en pleine poitrine tandis qu’elle cherchait à arrêter l’hémorragie du premier blessé…

Acte III : Tout change quand on perd son équilibre

Suite à ça, Yvan prit la décision de quitter le pays. Il avait bien essayé d’y rester pour que sa belle famille puisse être plus proche de Cillian. Mais tout lui rappelait sa défunte épouse. Les gens, croyant bien faire, ne cessait de lui dire que le petit avait les yeux et les cheveux de sa maman. Qu’elle vivait en lui…

C’est donc pour toutes ces raisons qu’il prit la décision de partir avec son fils et le ramener en Angleterre. L’enfant avait à peine cinq ans, autant dire que ce fut un déchirement pour lui de quitter ses grands parents, le monde qu’il connaissait et la maison de sa maman. Pourtant, même si l’enfant ne pouvait comprendre la raison du départ de son père, même s’il souffrait énormément, il ne versa aucune larme. Accroché au foulard de sa mère qui lui servait de doudou, il suivit son père et quitta ses racines.

A partir de ce jour, les deux hommes vécurent ensembles. Yvan emmenait son fils au gré de ses découvertes, lui apprenant tout ce qu’il savait sur la botanique, que ce soit la faune ou la flore,  le monde n’avait aucun secret pour l’enfant. A tel point que petit à petit Cillian développa lui aussi une passion pour tout ce qui l’entourait. Sa préférence allait au monde aquatique mais sa curiosité était assez étendue pour en pas s’y arrêter.

Cependant comme son père s’y connaissait un peu moins, Cillian, à peine âgé de huit ans, se mit à arpenter la bibliothèque. Il faisait ses propres recherches, rêvant aux sirènes qu’il imaginait avec des traits similaires à ceux de sa mère. Comme il aurait aimé parler de cette théorie à son père. Lui dire qu’elle ne pouvait pas être morte mais plutôt qu’elle vivait auprès du roi de la mer… Mais le sujet était tabou.

Enfin, c’est ce que le petit garçon croyait jusqu’à ce qu’un jour, Yvan lui annonce avoir rencontré une femme. Il l’aimait même si elle ne remplacerait jamais sa mère. Il voulait l’épouser et il voulait que leur nouvelle famille déménage pour fonder leur histoire dans un village qui serait leur.

« Je sais qu’on a toujours vécu ensemble toi et moi, un peu comme des aventuriers… Mais je voudrais que tu accepte Mila et sa fille… Que tu les accueille dans nos vies. »

Refermant son livre sur les dauphins, Cillian leva les yeux sur son père. Il suffoquait et ne trouvait aucun mot pour satisfaire à la fois son père et la colère qui l’envahissait. Il n’était qu’un enfant, pourquoi ne pouvait-il pas simplement piquer une colère ? Pourquoi devait-il être celui qui faisait des compromis ? Pourtant, il acquiesça simplement à la demande de son père et s’enferma dans sa chambre pour laisser couler les larmes qui menaçaient de le noyer s’il ne les libérait pas.

Acte IV : La nouvelle donne peut parfois être heureuse

Cillian ne pourrait jamais oublier sa première rencontre avec Mila et Saskia. Lui qui était habitué à ne vivre qu’avec un homme, fut touché par la douceur et la tendresse qui émanait de la première. Elle était belle et même si son regard avait un petit quelque chose de triste, elle semblait être réellement heureuse en compagnie de son père. Sans doute l’aimait-elle vraiment. Aussi obtint-elle assez rapidement la bénédiction silencieuse de l’enfant.
Quant à sa nouvelle sœur… Il ne pourrait jamais la considérer comme tel. C’était sans appel. En croisant son regard farouche, le cœur de Cillian avait raté un battement. Elle était exactement à l’image des créatures sauvages qui peuplaient ses rêves. Superbe mais inaccessible. Il avait bien essayé de briser le mur de glace qui s’était imposé entre eux mais il était évident que Saskia ne voulait rien savoir de lui.

Peu importe, il faisait partie de sa vie à présent. Il ferait donc de son mieux pour la voir sourire, même si pour cela il devait accepter d’être le frère qu’elle ne supporterait pas. Pour commencer, il prit la décision de l’appeler Sassy. Pourquoi ? Pas pour l’ennuyer, mais plutôt pour lui rappeler le père qu’elle avait perdu. Il savait que ça ne le rendrait pas plus présent mais au moins, elle garderait quelque chose de l’homme qu’elle avait tant aimé.

Acte V : La vie doit toujours continuer…

Les années avaient continuées à s’écouler, on n’arrête pas le temps n’est ce pas ? Cillian avait obtenu une bourse grâce à la natation. Lui qui avait toujours pris ce sport pour un moyen de s’évader, voilà qu’il lui donnait même l’occasion de partir de chez lui, de faire des études. Autant dire qu’Yvan avait été très fier de son fils même si ça faisait bien longtemps qu’il ne parvenait plus réellement à lui parler. Leur relation n’était pas mauvaise, au contraire, mais le garçon lui avait depuis bien longtemps fermé le monde de son esprit. Il ne partageait plus de moment ensemble et seule Mila obtenait de lui des informations sur l’école, ses centres d’intérêts et ses amis.
Très empathique, il fut d’ailleurs le premier à savoir qu’elle avait des problèmes de santé. Pour n’inquiéter personne, elle ne laissait rien paraître et surtout pas à sa fille qui étudiait à la fac.

C’est à cause de ce lien qu’ils entretenaient que Cillian prit la décision de ne pas partir étudier au loin. Il voulait être certain que la femme qu’il considérait comme une seconde mère prendrait réellement soin d’elle. Et qu’elle parlerait à sa fille de sa santé fragile. Lui, ne pouvait rien faire d’autres que la soutenir en passant souvent la voir et en faisant ses études à distance.
Heureusement, il était présent le jour où elle fit une crise cardiaque. Heureusement, il connaissait les gestes des premiers secours et heureusement une ambulance l’emmena rapidement à l’hôpital. Une crise cardiaque. Elle vivrait mais devrait prendre les médicaments adaptés à partir de ce jour.

Comme il avait eu peur... Cillian ne pouvait pas imaginer perdre Mila, ce serait comme perdre une nouvelle fois sa mère. Son père n’y survivrait pas et Sassy… Mon dieu, il ne pouvait même pas imaginer ce qu’elle deviendrait. D’ailleurs, la seule idée de la perdre avait ramené la brunette dans un terrible état de Dublin. Yvan avait tenu à la prévenir lui-même de l’état de sa mère et très franchement, Cillian préférait qu’elle ignore qu’il était resté auprès de Mila plutôt que de partir étudier à l’étranger lui aussi. Leur relation n’était déjà pas simple, ce n’était pas la peine de la perturber plus encore. Il était resté pour Mila, par choix et ça ne regardait qu’eux.

D’ailleurs, la plupart du temps, il vivait dans son bateau. Aux abords de la forêt, il possédait un petit terrain reliant les bois et la mer. Un endroit reculé et surtout parfait pour le garde chasse qu’il était devenu. Après tout, il avait fini par se faire une place dans la ville. Les gens le connaissait pour être un garçon gentil qui y avait grandit et prenait soin de sa famille. Cultivé et patient, il ne rechignait jamais à venir soigner les animaux des familles du coin. Car même s’il ne possédait aucun diplôme, ses compétences n’étaient plus un secret. On pouvait lui faire confiance dans ces domaines…

Acte VI : Les meilleurs choix sont souvent pris sans réfléchir

Je l’ai embrassée. J’ai embrassé Sassy…

Le jeune homme n’avait pas prévu de l’embrasser ce jour là. Habitué à ce qu’elle le repousse froidement, il était arrivé à la maison familiale sans aucunes attentes par rapport à sa « soeur ». Les diners de familles étaient comme dans toutes les familles, un moment heureux pour les parents et bien souvent des chamailleries fraternelles sans conséquences. Alors quand Cillian avait passé la porte, il avait été un peu surpris de ne trouver que Sassy dans la cave. Elle cherchait du vin pour le repas…

Pour garder contenance face à cette situation inattendue pour lui, Cillian avait voulu récupérer les cartons que Mila lui avait préparés. C’était idiot, mais la proximité avec Saskia avait toujours été plus facile à gérer lorsqu’ils n’étaient pas seuls. Si elle était avec Marnie ou leurs parents, c’était facile. Mais là, dans ce sous sol sombre, il avait douloureusement conscience de sa présence. Alors quand ils s’étaient retrouvés enfermés… quand elle avait entrouvert sa carapace pour lui laisser voir son cœur… Il avait craqué.

Je l’ai embrassée…

Ça n’avait été l’histoire de quelques secondes, mais elle ne l’avait pas repoussé, pas même giflé. Lui qui s’était attendu à une pluie d’insultes, le voilà qui était remonté dans un silence surprenant. Il avait alors rapidement salué Yvan et Mila avant de les informer qu’il ne pouvait pas rester pour le repas, mais qu’il passerait dans la semaine…
Bien sûr, il aurait pu rester et affronter Sassy. Mais il lui semblait préférable de la laisser accuser le choc sans lui…




Dernière édition par Cillian Wilson le Lun 25 Aoû - 10:53, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Parfois on s’interdit de faire ce qu’on a envie de faire pour que les autres comprennent qu’on en a envie.   Dim 24 Aoû - 20:38

Aaaaaaaah !!! Jsuis amoureuse  6 6 

 10 10 6 6 4 4 13 13 13 15 15 15 17 17 17 22 22 22 ILU ILU ILU running running running 

Merci merci merci de tenter mon Cillian chéri <3 <3

Ma boite mp est toute à toi. Faut pas hésiter, j'aime être harceler <3

_________________

    Are you ready for the last act ? To take a step you can't take back
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


MessageSujet: Re: Parfois on s’interdit de faire ce qu’on a envie de faire pour que les autres comprennent qu’on en a envie.   Dim 24 Aoû - 21:20

Mdrrrrr j'en connais une qui est sur un petit nuaaaage!!!
Bienvenue parmi nous!!
Bon courage pour ta fiche  22 22 

_________________

Sometimes the heart sees what is invisible to the eye.
« Choose to trust your heart instead of your head. Just one time. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Libre comme le vent
LIENS:

MessageSujet: Re: Parfois on s’interdit de faire ce qu’on a envie de faire pour que les autres comprennent qu’on en a envie.   Lun 25 Aoû - 5:11

Ahhh elle est gâtée notre fonda chérie !! 9 9 

Bienvenue parmi nous sexy toi !  15 15 

_________________
Never let me go

«You're on my mind every night and iin the morning when I wake don't leave me lonely can you just hold me together before I break there is something I see in your eyes oh and it gives me butterflies I just cant stop thinking you make me weaken don't you know I will be true» © belzébuth
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Parfois on s’interdit de faire ce qu’on a envie de faire pour que les autres comprennent qu’on en a envie.   Lun 25 Aoû - 7:28

Bienvenue x)
Revenir en haut Aller en bas


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Juste un peu de place
LIENS:

MessageSujet: Re: Parfois on s’interdit de faire ce qu’on a envie de faire pour que les autres comprennent qu’on en a envie.   Lun 25 Aoû - 7:44

Alors toi, tu étais attendu par Sas xD
Bienvenue, j'espère que tu te plaira Smile

_________________
 
Turn my sorrow into treasured gold.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE:
LIENS:

MessageSujet: Re: Parfois on s’interdit de faire ce qu’on a envie de faire pour que les autres comprennent qu’on en a envie.   Lun 25 Aoû - 9:17

Waaaa quel accueil ... et que par des jolies filles 3
Merci à vous toutes, je ferai de mon mieux pour vous rejoindre vite, après tout Sassy et moi avons des choses à nous dire xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Juste un peu de place
LIENS:

MessageSujet: Re: Parfois on s’interdit de faire ce qu’on a envie de faire pour que les autres comprennent qu’on en a envie.   Lun 25 Aoû - 12:20

J'aime beaucoup ta fiche 3
Hâte de voir ce qu'en pense Sas Wink

_________________
 
Turn my sorrow into treasured gold.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


COMPLEMENT D'INFOS
DISPONIBILITE: Libre comme le vent
LIENS:

MessageSujet: Re: Parfois on s’interdit de faire ce qu’on a envie de faire pour que les autres comprennent qu’on en a envie.   Lun 25 Aoû - 16:28

Elle est parfaite cette fiche ! Hâte de rp le duo Saskia/Cillian avec toi 3


Tu es validé(e)

Te voilà les deux pieds dans le monde de Villains don't get happy endings. FÉLICITATIONS ! Pour mieux te guider dans tes premiers pas, voici quelques indications de ce que tu peux faire. Tout d'abord, penses à vérifier que ton avatar et ton nom apparaissent bien sur le bottin. Ensuite, vas demander ton logement et faire répertorier ton métier. Tu peux aussi aussi aller faire ta fiche de lien, pour te faire de nouveaux amis. Et avec ses nouveaux amis, tu peux aussi aller flooder un peu. Et si tu en as besoin, tu as aussi la possibilité de faire quelques scénarios.

Et la dernière chose, mais la plus importante : AMUSES-TOI.

_________________
    Cause everyone wants someone. That's one cliché that's true. But since you I want no one unless that someone's you. It looks like you, feels like you, smiles like you. I want someone just like you, true and through. I'm forever blue cause there's no one else like.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Parfois on s’interdit de faire ce qu’on a envie de faire pour que les autres comprennent qu’on en a envie.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Parfois on s’interdit de faire ce qu’on a envie de faire pour que les autres comprennent qu’on en a envie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Des images des logiciel une envie de faire mumuse !
» [Guide] Faire changer de forme les Pokémons dans x et y
» Attaque de fourmis folles/jean Erich Riche
» Conseils pour créer une skin avec pixia[tutorial]
» Créatures rares et nommés - Terres Solitaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Villains don't get happy endings :: Le début du conte :: Les pages blanches :: Happy Ending-